Il était une fois…

“Bien sûr on ne se connaît peut-être pas dans « la vraie vie »…
On ne s’est pas croisés, touchés, reniflés…
Mais on a pourtant le droit de se vouloir du bien…
Alors belle année prochaine à vous !
Pour les années passées c’est trop tard.
Soyons heureux chacun à notre façon et qui n’a sûrement rien à voir avec la santé, la réussite, la prospérité… 
Ça tombe bien, rien dans l’avenir ne nous annonce tout ça !
Soyons juste heureux pour donner l’exemple, parce que c’est plus amusant, plus rare.
Parce que c’est difficile. Parce qu’on a aucune raison objective de l’être.
Et parce que c’est dangereusement communicatif : ça rend les autres plus heureux aussi.”

Un texte d’Édouard Baer pour l’année 2021

Il était une fois…

C’est bien comme ça que commencent les belles histoires, non?

Ici l’histoire c’est VOUS ! 

Oui, le sujet c’est vous. 

Il s’agit de vous rencontrer, vous écouter, vous connaître et vous reconnaitre. Un peu autrement. 

Vous connaissez sûrement cette phrase : « Chaque personne est unique. »

Ça peut sembler convenu et creux,  alors que en fait, c’est un miracle.

Un vrai !

Et dans mon travail avec vous, je m’intéresse à ce miracle. 

Avez vous déjà imaginé ce qu’il aura fallu comme hasards miraculeux pour que votre existence se manifeste ! Incroyable, non ? 

Connaissez-vous cette citation « Il n’y a que deux façons de vivre sa vie; penser que rien n’est un miracle ou penser que tout est un miracle. » Albert Einstein.

Entre ces deux visions, laquelle choisissez-vous  ?

Depuis de nombreuses années, 2003, chez Résonances, j’assiste en partie en acteur, en partie en spectateur à ce miracle de vous laisser Advenir, ça devient comme une deuxième naissance. Naître à soi-même grâce à l’acceptation de qui on est, complètement, à la fois dans ses ombres et sa lumière.

Et ça c’est un travail ! 

Je le nomme, celui de l’Oxymore, cette figure de style qui intègre la complexité de ce qui de façon visible, semble s’exclure. Alors que l’intégration des contraires produit l’étincelle magique, celle de la conscience. 

Ce travail de Conscience et de Transformation va progressivement changer le plomb en or, et réaliser une opération alchimique. Apprendre à se voir sans fard et dans le même temps apprendre à s’aimer, c’est un acte ambitieux et courageux. Parfois le plus courageux de tout une existence. 

Et c’est un apprentissage qui connaît de nombreuses étapes. La première sera de désapprendre, pour progressivement devenir conscient et élargir son champ conscience, grâce notamment à la Pleine Conscience et l’intelligence émotionnelle.

«Il est une chose qu’on ne peut trouver qu’en un seul lieu au monde.

C’est un grand trésor, on peut le nommer l’accomplissement de l’existence.

Le lieu où se trouve ce trésor est le lieu où l’on se trouve.»

Le chemin de l’homme, Martin BUBER

Dans cette rencontre de vous avec vous-mêmes, vous avez à vos côtés, pour vous accompagner un regard bienveillant et sans complaisance.

« Il y a deux façons de se tromper : L’une est de croire ce qui n’est pas, L’autre de refuser de croire ce qui est. » disait Kierkegaard.

Je vous aide à avancer sur ce chemin de rencontre avec vous-même.

C’est ma ligne de crête, ambitieuse et terriblement transformatrice. 

Venez vous en rendre compte…

À bientôt,

Lisdalia Fragoso-Coudron

DERNIER ARTICLE PARU :