#NewYear2016

BILLET NewYear2016

IMG_4024

Un ami, début janvier, le 2 janvier très exactement, venant un peu « me chercher » m’écrit : « Bonne année, la bonne blague, je n’en crois pas un mot… il est désormais vain de se souhaiter de bons vœux, le monde va trop mal pour ça ».

Oui, c’est vrai que le monde va mal !

Bien que je n’écoute plus beaucoup le « bruit » du monde, je n’y échappe pas totalement non plus ; sans beaucoup de mal, juste un peu d’écoute sensible et je peux entendre et ressentir désolation, tristesse et peur.

Oui le monde va mal !

Et… Oui Aussi le Monde va bien !

Ça Aussi c’est vrai !

Et tenez, regardez cette petite vidéo pour le vérifier

Délibérément nous pouvons choisir le Et, refuser la dualité, la séparation : « Chacun contient en lui des galaxies de rêves et de fantasmes, des élans inassouvis de désirs et d’amours, des abîmes de malheur, des immensités d’indifférence glacée, des embrasements d’astre en feu, des déferlements de haine, des égarements débiles, des éclairs de lucidité, des orages déments… » Edgar Morin.

Oui nous avons en nous la laideur et la beauté, la profondeur et la légèreté, la gentillesse et la méchanceté, la joie et la tristesse, les larmes et le rire, la santé et la maladie, le diabolique et le divin… tous ces opposés sont le même visage d’une unité, Nous, et nous sommes « oxymore » !

Accueillons cette complexité et bénissons la, elle est une source inépuisable de richesse et d’agilité.

Alors pourquoi chercher à faire du « Ou », continuer de séparer, de ne prendre qu’une partie de la réalité, en l’occurrence celle qui va mal, ou plus souvent encore, celle qui nous arrange, celle qui arrange notre Égo, nos croyances, nos certitudes et valide ainsi le monde auquel « je crois » et non pas le réel.

C’est ça la vie, c’est ça le monde : le beau côtoie le laid, la beauté est dans le monde et ce n’est pas nier la laideur, c’est juste avoir ce regard ouvert qui ne choisit pas la lucarne mais la vision large.

Pour illustrer ce « ET », je vous partage une vidéo, une magnifique illustration de l’alliance du féminin « et » du masculin, où le « et » devient une danse…

En 2017, dans cette merveilleuse toile blanche qu’est la vie, je vous souhaite de vivre aussi intensément que possible toute la palette, absolument toute la palette de votre ÊTRE, pleinement et souvent…

En 2016, il m’a été donné de rencontrer plusieurs êtres inspirants ; ce fut sous forme de stages, de vidéos, de retraites, de livres, d’articles… quelques-unes de ces pépites, de ces rencontres, seront publiées régulièrement sur le site de Résonances.

Ce seront des petits présents, égrenés comme des cailloux tout au long de l’année.

Sur le site vous trouverez une nouvelle rubrique, Pêle-mêle, vous lirez la parole qui vient du cœur, par quelques-uns ou quelques-unes des personnes que j’ai accompagnées…

Il était une fois

Et puis pour terminer ce billet de la nouvelle année, un instant de joie partagée, si vous en avez le temps et l’envie, avec des enfants :

Je vous souhaite le meilleur aujourd’hui, et pour le reste des jours de votre vie.

Lisdalia.