TÉMOIGNAGES

La parole à celles et ceux que j’accompagne !

« Nous avons demandé à Lisdalia d’organiser et mener un travail de cohésion auprès d’une équipe de Directeurs devant travailler de manière unie et efficiente. C’était un chemin compliqué ou chacun pouvait avoir ses certitudes mais Lisdalia a su mettre en évidence tous les points de blocages, comprendre leur origine et construire une vraie équipe sur des bases solides.

Son acuité, sa précision et pugnacité sont autant de qualités qui font de Lisdalia un partenaire de choix »

Michel Escudero, directeur formation chez Brico-dépôt

« Dans le cadre professionnel, j’ai fait l’expérience d’un programme de développement personnel co-construit et animé par le cabinet Résonance-Rh.

Ce fut pour moi un voyage extraordinaire, à mille lieues de mes « use et coutumes ».

La conscientisation des émotions, des ressentis, des perceptions m’ont fait découvrir un gisement de ressources internes encore sous utilisé.

J’ai donc cheminer sur cette quête personnelle afin de libérer mon potentiel…et plus j’avance, plus je constate les effets positifs sur mon bien être, mais également sur les liens que je peux entretenir avec les autres : Ecouter, comprendre et accepter les différences pour s’enrichir mutuellement et créer de la valeur.

Sur la forme, Prendre le Temps d’Apprendre, et par l’usage de l’expérimentation, générer des émotions qui fixeront la notion de manière quasi indélébile.

« People will forget what you said, People will forget what you did, but people will never forget how you made them feel” May Angelou.

Fort de la puissance de cette aventure personnelle qui m’a fait grandir, j’ai naturellement augmenté le facteur émotionnel dans mon rôle de manager et donné un autre sens plus noble, à ma fonction. La coïncidence est trop forte pour ne pas l’évoquer, mais j’ai depuis été nommé au Comité de Direction (ascension verticale) en élargissant mon périmètre d’action (ascension horizontale). Même si cette formation n’est pas le seul fait générateur de mon évolution, je reste convaincu qu’elle y a joué un tout premier rôle… »

Laurent Nicastro. Directeur Supply Chain, IT & Organisation. Castorama France

« Circonstances. Préparation d’un entretien majeur, au meilleur niveau, touchant les hommes et l’organisation. Elle me demande de dérouler la trame de ce que je souhaite dire. Je parle. elle écoute.
Dialogue. Je suis frappé par l’attention qu’elle porte aux mouvements, à la tension du corps tandis que je parle. Les propos sont, comme toujours, assez construits. Mais elle décèle la tension, l’humeur qui s’agite sous le langage, sous la peau. Son talent les fait apparaître, remonter au jour. Prise de conscience. Le constat est juste.
Conseil. Que faire de ce constat ? Identifier, comprendre le conflit d’objectifs. L’humeur est, en effet, au règlement de comptes, lequel aurait dû avoir lieu plus tôt, ou ne peut avoir lieu que plus tard. Aujourd’hui, il est hors sujet. Le combat est ailleurs, il ne peut se dérouler sur plusieurs plans en même temps. Prise de conscience, à nouveau. Se rappeler le résultat attendu de l’entretien. Concentration. Un objectif, un seul.
Apaisement. Comme une main apaisante, par contact, vient à bout de l’excitation ou de la fièvre, elle reprend, met en perspective, conclut sans conclure, pour laisser le dernier mot à celui qui parle et s’apprête à livrer bataille. De l’air. Respiration. Justesse. Sourires partagés. »

Philippe, client en coaching

 » J’ai découvert la pleine conscience aux côtés de Lisdalia.

J’ai participé à deux stages: la pleine conscience de l’instant présent en février 2016, et la pleine conscience au service de l’intelligence émotionnelle en octobre 2016.

Aujourd’hui, la pleine conscience m’offre de beaux moments de recentrage, de connexion à moi-même, à mon souffle, de pleine disponibilité à mes proches.

Elle s’invite, de plus en plus, dans mon quotidien.

J’essaie de pratiquer au moins 10 min de méditation par jour. Quand j’en ressens le besoin, je m’organise et prolonge cette belle parenthèse.

J’aime  ces moments de suspension … au travail, chez moi…le plaisir d’observer la nature, de partager un regard dans la rue, de sentir, d’écouter, d’être pleinement présente à Moi et aux Autres.

C’est vraiment bon de ralentir, de goûter, de partager dans l’instant présent. Les saveurs sont si différentes et tellement meilleures!

La pleine conscience, avec la pratique, me permet   aujourd’hui  d’accueillir aussi et différemment les moments d’inconforts, de doutes , d’interrogations , à écouter leurs résonances dans mon corps,, à revenir a mon souffle quand  mes pensées s’agitent, à prendre soin de mes émotions…le calme revient plus rapidement .

La pleine conscience est  vraiment un beau chemin à découvrir, à expérimenter et à vivre!

Merci Lisdalia pour ces 6 jours que tu as animé avec douceur, joie et bienveillance.

Merci pour ta pleine présence, ton Ecoute, tes réajustements.

Les expérimentations que tu as proposées  (méditations assise, debout, allongée guidée, libre,  les ateliers d’écriture, de dessin, de danse, de mobilisation corporelle, de pratique de yoga, les échanges de groupe …) ont été d’une grande richesse !

Et, un grand Merci pour l’attention que tu portes à l’après-stage. Tes mails, tes partages, tes propositions, ta présence sont très précieux et d’un grand soutien!

A très  bientôt »

Emilie, a suivi un stage à la pleine conscience

« Il est difficile au milieu du brouhaha de notre civilisation qui a le vide et le silence en horreur d’entendre la petite phrase qui, à elle seule, peut faire basculer une vie: 

« Où cours-tu? »

 Il y a des fuites qui sauvent la vie: devant un serpent, un tigre, un meurtrier. Il en est qui la coûtent: la fuite devant soi-même. Et la fuite de ce siècle devant lui-même est celle de chacun de nous. 

« Où cours-tu? » 

Si au contraire nous faisions une halte-ou volte-face-, alors se révélerait l’inattendu: ce que depuis toujours nous recherchons dehors veut naître en nous. »

Extrait de Où cours-tu? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi? De Christiane Singer.

Tout comme dans cet extrait écrit par Christiane Singer, Lisdalia m’a permis de faire cette « halte » puis « volte-face » dans cette course effrénée dans laquelle j’étais depuis des années sans même savoir ou cela allait me mener. Elle m’a accompagné avec beaucoup de bienveillance à regarder en moi. Je m’entends encore dire lors de notre 1er rendez-vous que je ne voulais pas reprendre des études longues ayant déjà un bac + 5, ce à quoi elle m’a répondu qu’à ce stade tout était possible… Et oui, tout était possible… Même oser devenir moi-même! Oser lâcher mes peurs, mes masques, oser quitter un emploi sécurisant pour aller vers l’inconnu, oser reprendre des formations longues, oser croire en moi, et au final, oser être heureuse! 

Lisdalia m’a aidée à me libérer des chaînes invisibles qui m’empêchaient d’être moi. Depuis, je sais que je suis enfin sur le chemin qui est le mien. De tout codeur, merci Lisdalia ». 

Cathy George. Fondatrice de be yourself accompagnement.

« Dans le programme Viva tu es comme dans une bulle. Une bulle remplie d’émotions, d’explorations et de découvertes. C’est un endroit où tu peux prendre le temps de t’arrêter, de regarder, de ressentir. C’est un endroit où tu peux te redécouvrir, te dépasser. C’est un endroit aussi ou tu crées des liens incomparables ou tu partages.

J’espère que vous aurez la chance de découvrir cet endroit formidable. 

Merci Lise, je m’en souviens encore comme si c’était hier, qu’est ce qu’on était bien !!!

Je t’embrasse. »

 Thierry. Directeur de Magasin

« Je peux parler de la fluidité de la collaboration avec toi, comment je me suis sentie entendue dans l’art d’ajuster les propositions en fonction des spécificités des groupes et des individus.

Et aussi un ressenti de grande confiance, qui m’a permis d’oser ma créativité.

Et des feedbacks très riches, avec beaucoup de bienveillance et de finesse.

Voilà pour ce qui me vient !

Je t’embrasse, »

Florence, facilitatrice biodanza

« Le parcours Viva est un cadeau dont on ne soupçonne pas d’emblée le bienveillant apport dans sa vie quotidienne. 

Viva, ce sont des expérimentations. Au travers de séquences toutes différentes, ce sont des fenêtres que l’on ouvre sur de nouvelles façons de ressentir, c’est expérimenter des disciplines que l’on pense pour d’autres, c’est s’ouvrir en sensibilité et en empathie à soi et aux autres. C’est accepter de ne pas tout maîtriser, mais apprivoiser ces moments de découverte sans jugement. Viva, c’est un moment de vie partagé avec un groupe qui fait l’effort de se lancer.

Viva, c’est une proposition pour prendre conscience de comment je fais, de comment je ressens. Libre de faire ce que je veux de cette observation. »

 Nicolas / Manager Financier

« Depuis la formation, j’essaie de trouver un équilibre, un rythme dans la pratique de la méditation  » assise « .

Pour l’instant, c’est au réveil que j’arrive à prendre un temps pour la pratiquer ou parfois au travail je prend 5 minutes de méditation sur une chaise dans une pièce  au calme (je travail dans un accueil d’urgence pour jeunes enfants migrants ce n’est pas toujours facile de trouver le temps). En ce qui concerne les moments informels, j’essaie au maximum d’être spectateur de mes pensées, de les accueillir avec bienveillance et me recentrer sur ma respiration pour retrouver de « l’oxygène mentale”.

La formation fut pour moi  un moment d’enrichissement, de lumière et de découverte de soi.

Je n’arrête pas dans parler autour de moi car je suis convaincu que notre société va à l’inverse de nos besoins  fondamentaux. Il nous faut de l’espace mentale et c’est une des choses que j’ai compris durant les trois jours de formations

J’ai pu m’apercevoir que mes lectures sont « un plus » mais rien ne vaut « l’expérience de la pratique ».

C’est exactement ce que j’étais venu chercher, voir même plus. 

Dès la première minute où je suis rentré dans la salle, je me suis sentie enveloppé de bienveillance par l’ambiance et l’ensemble des personnes autour de moi (malgré mon retard)

Le rythme et le contenu des trois jours était super. C’est à dire, de la théorie, de la pratique, de l’échange et des sourires.

J’ai pu constater qu’il se passe beaucoup de choses dans le silence qui suit certains mots/maux.  

A ce jour, je me sens  plus présent dans ma vie. J’ai l’impression qu’une flamme c’est allumée et qu’il faut que je continu sur ce chemin pour ne pas l’éteindre  🙂Autrement dit qu’il faut que je pratique au quotidien.

Merci pour la bibliographie et toutes les pièces jointes !

J’envisage par la suite de prendre des cours  de méditation ou d’être accompagné dans la gestion  de mes émotions parfois envahissantes »

Idir Oun a suivi un stage intelligence émotionnelle et pleine conscience, novembre 2019

« Bonjour Lisdalia, 

Recevoir ton mail m’a fait très plaisir, et rien que lire ton prénom  m’a transportée instantanément  dans cette salle, sur ce coussin et j’ai ressenti la Paix, la douceur.

Je suis venue à la formation avec des envies de découvertes, des espoirs de trouver une aide pour m’aider à gérer mes émotions essentiellement.

J’ai appris et découvert bien plus que cela, et  je t’en remercie sincèrement.

Les mots qui me viennent pour parler de cette formation seraient: légèreté, déculpabilisation, apaisement.

Légèreté pour le sentiment de bien être instantané apporté par la méditation pleine conscience

Déculpabilisation pour avoir appris à penser et revenir sans cesse à soi, mais aussi déculpabilisation de ta part de nous avoir expliqué avec patience et bienveillance que la méditation pouvait se pratiquer partout, à tout moment, quelles qu’en soient la fréquence et la durée.

Ressentir de l’apaisement  immédiat et durable grâce à la méditation  ne donne qu’une envie, celle  de retrouver cet état qu’on peut s’offrir soi même et à soi même par cette pratique.

Alors je pratique quand je veux, où je veux, le temps que je veux, avec ou sans Petit Bambou par envie, parfois même par besoin tous les jours!

Je n’ai jamais eu à me forcer et je profite pleinement de mes séances.

J’apprends aussi sur moi même, sur mon entourage et je compte poursuivre car les bienfaits sont évidents. 

Alors merci Lisdalia d’avoir partagé tes connaissances avec nous avec tant de bienveillance, de douceur, de simplicité et de professionnalisme. »

Magali Cherpin, a suivi un stage à la pleine conscience

« Merci Lisdalia, 

Merci pour le pendant, merci pour l’après.

Je suis encore et très souvent rattrapée par les chevaux fougueux que sont mes pensées. 

Maintenant, je sais que c’est « normal”, que mon cerveau fonctionne bien puisque c’est une  » machine à penser”, c’est donc une déculpabilisation qui me libère et ….tranquillement, quand mes chevaux plein d’énergie s’emballent, je les ralentis et reviens  sur ma selle bien assise, bien dans mon « assiette » et je regarde mes chevaux ralentir et admirer le paysage …Que le Dieu de la Vie me donne la grâce de transmettre quelques bribes de tout cela aux adolescents que je croise au quotidien et aux adultes à qui sont confiés ces ados. 

Merci pour les textes porteurs, la bibliographie que tu nous transmets. 

Merci de transmettre l’énergie de ton Âme. »

Dorothée, a suivi un stage intelligence émotionnelle et pleine conscience

« Merci de nous avoir accompagnés durant ces 3 jours, qui soulèvent beaucoup de questions encore et de prise de conscience pour moi.

Merci aussi de m’avoir aidée à mieux ouvrir les yeux et  à accueillir la vie comme elle est, sans essayer de la vouloir autrement ou de chercher absolument à masquer les ombres.

J ‘ai vraiment beaucoup apprécié ses 3 jours et je passe, dorénavant chaque jour … même si ca ne fait pas longtemps, par mon coussin… 🙂 Le temps me dira la suite.

En attendant j’essaye, de savourer le plus d’instants possibles et je réussis mieux à pointer les si nombreux moments où je ne suis pas (encore)  à l’instant présent. Mais je respire, je respire… 

Merci enfin pour ces belles lectures que tu nous partages, pour les liens  et surtout pour la façon dont tu réussis  à nous interpeller, à nous questionner…sans jugement.

A Bientôt » 

Julie, a suivi un stage à la pleine conscience

« Ma très chère Lisdalia 

Tu le verras sans doute un peu tard mais je te souhaite un très joyeux anniversaire avec plein de bonheur. Merci encore de m’avoir emportée dans ce cycle…. Tu vas me permettre de changer bien des choses… Je réapprecie les petits bonheurs comme un petit moment partagé avec mes enfants avant le coucher qui, en pleine conscience, devient un grand bonheur… Alors je ne pouvais trouver rien d’autre que cette citation de Rûmi pour te remercier….  » Au delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C’est là que je te rencontrerai »

Je comprends maintenant l’engouement que les gens expriment en parlant de la belle personne que tu es.

Merci pour tout 

A très bientôt. Je t’embrasse aussi du plus profond de mon cœur » 

Nathalie Buysine, cycle MBSR

« Je respire mieux depuis 8 semaines et Lisdalia, je tiens à te remercier pour cela car tu y es pour beaucoup.

Toi qui aimes tant le souffle, merci d’avoir souffler sur mon quotidien. D’avoir souffler un air de douceur, de silence, d’écoute et de gentillesse. Merci pour tes conseils et tes éclairages. Merci aussi pour ton sérieux, ton engagement, ta ténacité et ton  » professionnalisme  » ( je ne sais pas dire autrement 🙂 ) 

 J’ai adoré et je ne dois pas oublier pour maintenant pratiquer. 

 Pour entretenir ce nouveau ou deuxième souffle, ne n’est pas mon fort mais je suis motivé et  je sais que cela va m’aider pour renforcer la qualité de la / ma roche.

  Maintenant, il ne faut pas que je me rendorme, la brise de l’aube a des secrets à me livrer… »

Christophe Broussault, cycle MBSR