#1Pourquoi s’asseoir sur un coussin ?

Quand le monde s’ouvre de nouveau…
Quand le monde court bientôt…

Est-ce bien nécessaire de s’arrêter et de s’asseoir ?
« De cette petite natte où je me tiens chaque jour, je vous pense. Ce temps de solitude ou de retrait est un temps pour redécouvrir le sens de notre quête »
Frederico Isahak Dainin Jôkô Sensei.

S’arrêter aiderait-il à penser ?
Alors que notre pratique nous propose de ne pas s’attacher aux pensées, méditer permettrait-il de mieux penser ?
Oui. Définitivement oui.
Dans la pratique de l’Assise nous laissons, nous quittons la surface de notre esprit, souvent encombré et plongeons. Pas forcément très profond, quelques centimètres sous la surface peuvent suffire.

La tempête peut sévir, dessous l’eau est calme et claire.

À ne pas nous attacher aux pensées, l’horizon s’éclaircit et l’essentiel apparaît.
Donc méditer n’est pas penser ou son contraire, c’est s’asseoir et s’abandonner à l’expérience vivante du moment présent, et laisser la clarté se révéler en faisant confiance à la continuité de la conscience.
Lisdalia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s